Saint-Leu-la-Forêt par les sentes : sur les traces de l'ancien village

Côtoyant vergers et potagers, ce circuit de promenade sans aucune difficulté particulière vous fera revivre le Saint-Leu d’autrefois et découvrir les lieux historiques : l’emplacement du château et de son parc aujourd’hui disparu, le rocher de la célèbre source Méry, la pittoresque place de la Forge et l’Église Saint-Leu/Saint-Gilles et son histoire impériale.

sente

La croix du prince de Condé

En 1819, le Prince de Condé s’installait au château de Saint-Leu avec sa maîtresse la baronne de Feuchères. Le 27 août 1830, il fut trouvé pendu à la croisée de sa fenêtre. Bien que la thèse du suicide fut adoptée, les circonstances de sa mort restent obscures. Une colonne en pierre, surmontée d’une croix en marbre, fut élevée à l’emplacement même de la fameuse croisée.

La place de la Forge

Cette place a au moins six siècles d’existence. Dès le 15e siècle, c’était le rendez-vous idéal des charrettes et des diligences. Les chevaux se désaltéraient à la fontaine. Pendant ce temps, les forgerons remplaçaient les fers et les voyageurs se restauraient à l’auberge de la Croix-blanche, une des meilleures tables de la région. Erigée en 1893, la statue du moissonneur évoque la campagne d’antan.

Eglise de Saint-Leu

L’Église Saint-Leu/Saint-Gilles

En 1690, une église fut édifiée en plein coeur du village pour remplacer celle d’origine. Cette même église fut complétement restaurée par Louis-Napoléon Bonaparte en 1851.

Le clocher séparé du corps de l’église, le plafond charpenté, le plan basilical, en font un édifice unique dans le Val d’Oise. À l’intérieur, le magnifique orgue est classé monument historique. Dans la crypte, à l’intérieur de sarcophages de pierre, reposent plusieurs membres de la famille impériale.

Coordonnées