Le plan de sobriété énergétique de Val Parisis

Face à la crise énergétique et pour résister à la très forte augmentation des coûts des énergies, la communauté d’agglomération accélère la mise en œuvre de son plan de sobriété. Plusieurs mesures visant à réduire la consommation d’énergie des équipements intercommunaux vont ainsi impacter les secteurs de l’éclairage public et des équipements. Cette sobriété énergétique est planifiée sur le court et le moyen terme.

Les factures seront multipliées en 2023 par cinq pour le gaz et par deux pour l’électricité. La hausse représente 4 millions d’euros de dépenses supplémentaires en 2023, soit 10 % du budget réel de Val Parisis. Sans gel des tarifs de l’énergie au niveau national, Val Parisis sera obligée d’augmenter sa dette ou de ralentir les investissements.

Le plan de sobriété énergétique de la communauté d’agglomération vise une économie à terme de 10% des consommations. Il cible principalement l'éclairage public, les piscines et le chauffage des équipements publics intercommunaux, trois secteurs représentant à eux seuls la majorité des dépenses énergétiques de Val Parisis.